Nos compétences en dépollution pyrotechnique subaquatique

L’activité de dépollution pyrotechnique subaquatique fait partie intégrante de l’ADN de Geomines. Nos scaphandriers, avec plus de 20 ans d’expérience dans la marine française et depuis réalisent annuellement des formations continues au sein de Geomines, ont une connaissance étendue des UXOs et des environnements sous-marins. Ils mettent en œuvre plus de 10 opérations de diagnostic et dépollution subaquatique par an à toutes les profondeurs et dans tous les environnements, en France et à l’étranger.

Pour chaque projet, des solutions innovantes sont réalisées pour nous adapter aux contraintes uniques de nos clients et de leurs cahiers des charges. 

En France, Geomines détient la certification des entreprises rendue obligatoire depuis le 1er janvier 2020 par application de l’arrêté du 29 septembre 2017 relatif aux travaux hyperbares. Nos scaphandriers sont détenteurs du certificat d’aptitude à l’hyperbarie classe II ou III mention A et peuvent mener des opérations de dépollution ou de sécurisation pyrotechnique quelle que soit la profondeur.

 

Qu’est ce que la pollution subaquatique ?

Les guerres et les immersions réalisées suite aux conflits ont laissé les eaux jonchées d’engins explosifs. Les bombardements aériens, les batailles navales, les mouillages de champs de mines, l’immersion de munitions en mer, les épaves de navires ou d’avions représentent aujourd’hui un enjeu dans le cadre d’agrandissement de ports ou de quais, de pose de pipelines ou de câbles et d’implantation d’éoliennes en mer.

La dépollution subaquatique s’applique aux explosifs et munitions immergées dans les eaux territoriales d’une nation et dans les eaux intérieures tels que les lacs, les rivières, les ports, les étangs et les canaux.

Une mission indispensable, en France, comme à l'étranger

Le 2 septembre 2020, une plage de Fréjus a été fermée à la suite de la découverte par un baigneur d’une bombe à une dizaine de mètres de la plage. Une équipe du GDP est intervenue pour déplacer et détruire l’engin. Les plages de la façade Atlantique ne sont pas épargnées. Des découvertes d’obus ont lieu régulièrement sur la plage de Vendays-Montalivet en Gironde. En mai dernier un promeneur a découvert 22 obus et en août un homme a porté au poste de secours du camping le plus proche un obus plutôt que de signaler sa découverte aux autorités.

La pollution pyrotechnique subaquatique à l’étranger est une menace bien plus récente. Les plongeurs démineurs français avaient détruit 1 240 mines immergées entre mars et juillet 1991 au Koweït à la suite de la guerre du Golfe. Au Yémen la dépollution du port d’Hodeïda constituera une priorité majeure afin de permettre l’acheminement de l’aide humanitaire aux populations civiles.

D’autres prestations en mer sont possibles

Les équipes de Geomines peuvent intervenir pour des missions diverses : destruction en mer dans le respect de la réglementation du pays, études d’impact suite à l’utilisation d’explosifs ou de moyens venant perturber le milieu subaquatique, essais de résistance de la coque de bateau, réduction des effets des explosions par rideau de bulles etc.

Tout le travail de nos équipes de scaphandriers est mené dans le respect de la gestion du risque environnemental.