Notions de base sur les mines terrestres

Si les belligérants d’un conflit recourent à des mines terrestres, c’est parce que ces munitions ont l’avantage d’être faciles à fabriquer, efficaces et moins coûteuses. Il est facile de les poser sur de vastes zones afin d’empêcher l’accès des ennemis. Le déploiement de ces mines terrestres peut se faire manuellement ou avec des engins spéciaux qui labourent la terre et déposent et enterrent les mines.

Les mines terrestres sont posées dans un intervalle régulier et souvent en groupe. L’endroit dans lequel elles sont posées s’appelle champ de mines et elles sont utilisées par les armées pour empêcher l’accès des ennemis dans la zone ou pour les restreindre à passer dans un endroit particulier. Plus de 350 types de mines terrestres existent. Elles peuvent être classées en deux catégories :

  • Les mines anti-personnel
  • Les mines anti-chars

Les principaux types de mines terrestres

Les mines, quel que soit leur type, fonctionnent presque de la même manière. Seulement, elles se différencient sur leurs caractéristiques. En effet, les mines anti personnel sont plus petites et contiennent moins d’éléments explosifs comparés aux mines anti véhicules.

Les mines anti-personnel

Celles-ci sont utilisées pour rediriger les ennemis ou pour les repousser vers un lieu spécifique. Leur activation peut se faire soit par un fil-piège, par une pression, ou encore, par une détonation à distance. De nombreuses mines anti personnel existent, mais les plus utilisées sont la M14 et la M16.

  • La mine terrestre à effet de souffle activé par pression M14 : il s’agit d’une petite mine à effet de souffle doté d’un corps cylindrique et en plastique. Ce qui fait sa particularité est qu’elle ne contient que 31 grammes de Tetryl, un élément explosif. La M14 est conçue pour entraîner des dommages non seulement aux personnes, mais aussi aux objets qui se trouvent aux alentours.
  • La mine terrestre bondissante/fragmentation M16 : celle-ci jaillit du sol et explose. Elle constituée de trois éléments, à savoir la fusée de mine, la charge propulsive et le projectile. La M16 peut être activée de deux manières : en tirant sur la goupille ou en appliquant une pression sur celle-ci.

Les mines anti-véhicule

Ces mines sont conçues pour détruire des chars et des camions des ennemis et ainsi, pour éliminer les personnes qui se trouvent à bord de ces véhicules. Puisqu’elles sont plus grosses que les mines anti personnel, elles nécessitent ainsi plus de pression pour pouvoir être activées. Parmi les mines anti char les plus utilisées figure la mine à effet de souffle M15 à pression. Celle-ci est de forme circulaire et est dotée d’un corps en acier. Elle se met à exploser quand un camion ou un char roule sur sa plaque de pression.

Les mines terrestres en chiffres

Voici les chiffres-clés relatifs aux mines terrestres :

  • 30 milliards : ce chiffre correspond au budget en euros nécessaire pour la destruction des mines dans le monde.
  • 250 millions : ce chiffre correspond à la quantité de mines terrestres stockées dans le monde.
  • 110 millions, un chiffre qui correspond au nombre de mines implantées dans le sol dans le monde.
  • 2,5 millions : ce chiffre représente le nombre de mines posées chaque année.
  • 1 million : le nombre de personnes mutilées ou tuées par des mines anti-personnel depuis 1975.
  • 26 000 : nombre de personnes blessées ou tuées par une mine anti personnel par an.
  • 350 : un chiffre qui correspond au nombre de types de mines terrestres.
  • 70 : nombre de personnes blessées ou tuées par des mines terrestres par jour.

D’après ces chiffres, les mines, qu’elles soient anti char ou anti personnel, tuent ou blessent un nombre important de personnes chaque année. Leur existence présente ainsi une menace réelle pour les communautés locales. D’où l’intérêt de procéder à la destruction des mines terrestres, une opération pouvant être confiée à un professionnel, comme Geomines.

Contactez-nous

N’hésitez pas à nous joindre pour toute question ou problématique.